SFR condamné pour publicité mensongère

OPÉRATEUR INTERNET – Le tribunal de commerce de Paris a condamné mercredi 9 novembre SFR pour publicité mensongère. En cause, son offre promotionnelle pour la Box Starter qui ne fournit pas le tarif réel.

Nouveau rappel à l’ordre pour SFR. Deux jours après l’annonce de sa condamnation à 80 millions d’euros d’amende par l’Autorité de la concurrence (pour avoir opéré la fusion avec Numericable avant qu’elle ne soit validée), l’opérateur a été condamné mercredi 9 novembre par le tribunal de commerce de Paris pour une publicité mensongère sur son offre fibre, à la suite d’une plainte d’Orange, comme le révèle Le Figaro.

Selon Le Figaro qui s’est procuré l’ordonnance du tribunal, le juge reproche à SFR d’avoir fait la promotion d’une offre d’abonnement à Internet à 19,99 euros par mois pendant un an avec un abonnement passant ensuite à 34,99 euros. Mais pour continuer à bénéficier de la télé avec SFR Play ou Sport, une option offerte les douze premiers mois du contrat, le client devra ajouter 19,99 euros par mois, soit un total de 54,88 euros par mois. Ce que bien sûr ne précise pas la publicité.

« Nous dirons que cette campagne, basée sur des données inexactes, est volontairement trompeuse, qu’à l’orée de la période de fin d’année, et vu son caractère massif, elle crée un trouble manifestement illicite », a estimé le tribunal de commerce de Paris.

SFR doit donc retirer cette offre promotionnelle sous peine de payer une amende de 10.000 euros par infraction constatée. L’opérateur doit aussi payer 10.000 euros à Orange qui avait porté l’affaire devant la justice. Ce jeudi en début de soirée, le site officiel de SFR n’a toujours pas été modifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *